Amiante : l'Europe en première ligne

Nos services 02/01/2019

Amiante et Europe : la situation au 1er janvier 2019

Le centre de recherche ETUI (European Trade Union Institut - Institut Syndical Européen, regroupant l'ensemble des syndicats européens), financé par l'Union Européenne, vient de publier un document intitulé "Cancer et Travail  - comprendre et agir pour éliminer les cancers professionnels". Un chapitre complet ("7 - Amiante : le pouvoir de nuisance des fibres mortelles") tire un bilan de la situation en Europe.

Il y est notamment indiqué que "le plus grave est le fait qu'une affection liée à l'amiante est incurable et aboutit généralement à la mort". L'ETUI précise que le nombre de travailleurs exposés à l'amiante dans le monde est estimé à 125 millions.

Au niveau européen, "de nos jours encore, les produits les plus divers fabriqués sur d'autres continents et contenant de l'amiante sont importés illégalement sur le marché européen". L'Institut ajoute que "nous n'avons pas encore atteint le pic de l'épidémie, même en Europe, et nous continuerons à l'avenir de générer des maladies et des décès dus à l'amiante".

L'ETUI conclut en indiquant "qu'une discussion intensive portant sur le thème de l'amiante a également été menée au Comité Economique et Social Européen (CESE), discussion à la suite de laquelle un avis d'initiative se trouve actuellement en préparation, ce dernier abordant essentiellement les questions du désamiantage, du repérage de l'amiante dans les bâtiments et du soutien à apporter aux victimes de l'amiante". Ce Comité présentera ce rapport au public "à l'occasion d'une réunion conjointe avec le Parlement Européen et le Comité des Régions".

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.