Bretagne : bilan de l'action de prévention au risque amiante chez les couvreurs

Nos services 10/04/2018

Amiante : les couvreurs au coeur d'une action collective "amiante" (Bretagne)

La DIRECCTE Bretagne a publié en 2017 les résultats d'une évaluation d'une action collective "amiante" concernant "la prévention de l'inhalation des fibres d'amiante dans le secteur de la couverture". Cette action a été menée par les services d'inspection du travail du Finistère d'avril 2016 à mars 2017. 

Le rapport d'évaluation permet de tirer un certain nombre d'enseignement au niveau du constat :

    • les "professionnels du secteur enlevaient des éléments de toiture contenant de l'amiante sans évaluation du risque préalable, sans équipement de protection adaptée à ce risque, sans formation adéquate au risque amiante, sans mesure de l'exposition et de sa traçabilité, pour les salariés exposées, et sans certification de l'entreprise"
    • le "démoussage sur des éléments contenant de l'amiante était souvent réalisé sans aucune précaution face à l'exposition aux fibres d'amiante"
    • "les professionnels qui respectent les règles se plaignent de la concurrence déloyale exercée par ceux qui n'appliquent rien".

 

Il contient également des recommandations "s'adressant, au-delà des agents de l'inspection du travail, à tous les acteurs pouvant contribuer à améliorer le respect de la réglementation amiante au profit de la santé publique de l'environnement", dont :

    • systématiser l'envoi de courrier préalable aux entreprises, source de régularisation de certaines situations par anticipation des contrôles et d'information
    • systématiser la contre-visite et l'annoncer d'emblée
    • communiquer auprès des maîtres d'ouvrage, notamment les particuliers - aspect considéré comme "indispensable" -, profiter de "la réglementation à venir sur les obligations liées au repérage des matériaux contenant de l'amiante avant travaux" pour toucher les usagers concernés et intégrer "ce sujet aux communications faites par d'autres ministères (logement, environnement,...)"
    • proposer un accompagnement financier des particuliers et "conditionner toute aide publique d'investissement immobilier, pour les particuliers ou les professionnels, au respect de la réglementation sur l'amiante lors de la réalisation des travaux"
    • parfaire les formations
    • proposer des modes opératoires type pour chaque opération, démarche accompagnée par les organisations professionnelles et les organismes de formation
    • valoriser les entreprises vertueuses.

 

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.