Confirmation scientifique de l'obligation de rasage pour un bon port des masques de type "FFP"

Nos services 31/03/2021

Confirmation scientifique de l'obligation de rasage pour un bon port des masques de type "FFP"

L'INRS vient de publier les résultats d'une étude sur l'évaluation de l'ajustement des appareils de protection respiratoire de type "FFP".

L'étude de l'INRS

L'INRS vient de publier les résultats d'une étude sur l'évaluation de l'ajustement des appareils de protection respiratoire de type pièce faciale filtrante (FFP) utilisés en milieu de soins. Des demi-masques jetables de type "FFP2" et, pour certains "FFP3" ont ainsi été testés sur les soignants.

Les résultats de l'étude

Cette étude à démontrer avant tout "l'importance de la formation au port d'un APR" (appareil de protection respiratoire) et "d'effectuer des essais d'ajustement afin de choisir le modèle d'APR le plus adapté". Ces essais d'ajustement ne sont en effet pas réservés aux masques non jetables.

Elle démontre également "qu'il est plus difficile d'obtenir un bon ajustement pour les visages très petits/fins ou les visages larges". Cette constation est moins vraie quand la personne "a l'expérience du port des APR". 

Enfin, l'INRS constate que "les modèles de masques en forme "bec de canard" sont globalement plus difficiles à ajuster que les autres".

Effet du rasage sur le port d'un APR

Des essais (FFP2 et FFP3) ont été réalisés sur un porteur de barbe de 3 jours.

Les résultats "montrent que la présence d'une barbe, même de quelques jours, dégrade l'ajustement qui n'est plus du tout maîtrisé". Ainsi, "un ajustement correct d'un demi-masque de type FFP2 ne peut donc être obtenu sans un rasage préalable".

Pour en savoir plus, bénéficier d'une formation au port des APR, réaliser des essais d'ajustement ou recevoir notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.