Trains : le projet de norme "repérage amiante avant travaux" en enquête publique

Nos services 05/02/2019

Le projet de norme "Repérage amiante avant travaux" pour les trains et équivalents en enquête publique

L'AFNOR vient d'ouvrir l'enquête publique pour le projet de norme NF F 01-020 relative aux missions de repérages d'amiante dans le matériel roulant ferroviaire (train, métro,...).

Le contexte

Un décret du 9 mai 2017 introduisait les différentes modalités d'application des repérages amiante avant travaux pour les immeubles bâtis, les navires, l'industrie ou encore le matériel ferroviaire. Des arrêtés d'application sont prévus pour les 6 domaines d'applications. Ils sont accompagnés, voire précédés, de la parution de normes telles que la NF X 46-020 (août 2017) pour les bâtiments, la NF X46-101 (janvier 2019) pour les navires ou encore la NF X46-100 (en enquête publique) pour les activités industrielles et équivalentes. L'AFNOR vient de lancer cette semaine l'enquête publique pour la norme NF F 01-020 relative aux repérages amiante avant travaux du matériel roulant ferroviaire (train, métro,...). Elle prendra fin le 31 mars 2019.

Le projet de norme

La norme a pour objet de définir le contenu, la méthodologie et les modalités de réalisation des missions suivantes d'amiante dans le matériel roulant ferroviaire :

    • Maintenance et entretien courant
    • Rénovation et amélioration lourde
    • Déconstruction et démantèlement.

 

D'après ce projet, l'opérateur de repérage doit posséder une "bonne connaissance des méthodes de construction, de maintenance et d'entretien du matériel roulant ferroviaire". Il doit être bien entendu formé à la prévention des risques liés à l'amiante. Le document décrit également le principe d'établissement des plans de repérage.

Plus de 80 composants sont à inspecter ou à sonder, dont les joints, les disques d'embrayage frein, les peintures des portes extérieures, les lunettes de WC des sanitaires, les butées de disjoncteur,...

Aléa Contrôles participe à cette enquête publique.

Pour en savoir plus et bénéficier d'une veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.