Incendie de Notre-Dame à Paris : une pollution au plomb jusqu'à 50 km de Paris

Nos services 01/12/2019

Incendie de Notre-Dame à Paris : une pollution au plomb jusqu'à 50 km de Paris

L'INERIS vient de publier un rapport indiquant que la pollution au plomb engendrée par Notre-Dame de Paris s'étend jusqu'à 50 km de Paris.

L'incendie de Notre-Dame de Paris

L'incendie de Notre-Dame de Paris a eu lieu en avril dernier. Cet évènement a engendré une pollution au plomb importante autour de l'édifice religieux. L'ARS (Agence Régionale de la Santé) a notamment étudié cette pollution, aidée en cela par l'INERIS.

Le rapport de l'INERIS sur la pollution au plomb de Notre-Dame

L'INERIS (Institut National de l'Environnement Industriel et des Risques) est un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du ministère chargé de l'environnement.

Cet institut a réalisé une simulation de dispersion de particules de plomb dans l'air et des dépôts de monoxyde de carbone qui ont pu retomber à la surface à la suite de l'incendie de la cathédrale. Cette étude a pour objectif de "fournir une estimation de la répartition géographique des dépôts de plomb, dans un périmètre d'un à 50 km de distance du foyer de l'incendie".

Ont été exclus de cette étude les fortes émissions de plomb au niveau du sol provoquées par l'effondrement des structures des ouvrages dans l'incendie et les dépôts aux alentours immédiats de l'édifice.

Le rapport indique que "la zone d’impact du panache de l’incendie étudié est estimée comme s’étendant sur une distance de 800 m à une cinquantaine de kilomètres de la source".

Les retombées d'étendent jusqu'à Mantes-la-Jolie.

 

Aléa Contrôles réalise des mesures de prélèvements de plomb dans l'air et en surface.

Pour en savoir plus et bénéficier de notre veille réglementaire, technique et normative, nous consulter.